La mise en place d’une ventilation contrôlée

Depuis quelques années, l’isolation des maisons a connue un énorme progrès. Les logements actuels sont de plus en plus étanches et l’air qui y circule est aussi bien frais, en été qu’en hiver. Ceci, grâce au développement de ventilation contrôlée. C’est un système performant qui est utilisé pour évacuer les polluants et les odeurs dans une habitation. Son rôle principal c’est d’améliorer la qualité d’air à l’intérieur de la maison, tout en limitant la consommation thermique.

La Ventilation Mécanique Contrôlée ou VMC 

La ventilation mécanique rassemble tous les systèmes et mouvements d’air qu’un ventilateur fait circuler par un moteur électrique. Elle ne dépend pas des variations des conditions climatiques et on dit qu’elle est contrôlée, quand elle est dotée d’un dispositif de réglages de renouvellement d’air.

La VMC permet d’obtenir une aération générale et permanente, d’un débit de renouvellement stable et indépendant. Actuellement, l’état exige l’installation de ce système de ventilation dans tous les logements neufs non seulement pour sa praticité, mais aussi parce qu’il permet de préserver l’environnement et l’hygiène. 

En bref, Le VMC est un équipement qui permet d’améliorer la qualité de vie et le confort d’une habitation. Il est essentiel pour éviter les moisissures et les dégradations liées à l’humidité. En effet, la mise en place d’une VMC permet de diminuer considérablement l’humidité des pièces d’eau de votre maison, car l’air qui y circule est renouvelé toutes les trois heures.

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée

ventilationIl est bien possible d’installer sa ventilation mécanique à simple flux soi-même, à condition d’avoir quelques connaissances de base dans la construction.  Cela permet d’économiser plus de 50 % du coût de l’installation, mais une fois encore, il est essentiel d’être un peu bricoleur et d’avoir un bon niveau de connaissance en construction. En effet, vous risquez d’abîmer inutilement votre habitation. Si vous voulez installer une VMC, voici les étapes à suivre :

  • Choisissez l’emplacement du caisson d’extraction et installez-le dans les combles de l’habitation.
  • Posez les bouches d’extraction dans chacune des pièces : cuisine, salle de bain, WC…
  • Percez un trou pour les bouches d’extraction dans le plafond.
  • Reliez les bouches d’extraction des pièces et du plafond avec des gaines
  • Rattachez la manchette avec du PVC souple au caisson d’extraction.
  • Installez une tuile à douille pour fabriquer la sortie sur le toit.
  • Reliez les différentes entrées d’air

Notons que ces étapes concernent seulement la mise en place d’un VMC à flux simple, mais pour le VMC à double flux, l’intervention d’un professionnel est requise. En effet, c’est plus complexe et il exige du matériel spécifique et une technique particulière. Si vous avez des difficultés à trouver un professionnel, nous vous conseillons de visiter le site http://www.opticlimat.be. Il met à votre disposition une équipe d’experts pour l’installation de votre VMC.

Par ailleurs, il faut savoir que le système de ventilation demande un entretien régulier pour garantir son bon fonctionnement et sa durabilité. Un mauvais entretien peut générer plusieurs problèmes comme les problèmes d’humidité, de moisissures et la diffusion d’air pollué.